Type B2

Comment négocier avec son patron ?

Extrait vidéo :

« Non pas question c’est mon idée, j’ai déjà acheté les brevets, c’est 50-50 sinon je ne marche pas. »

Comment faire une demande à son patron de manière zen et efficace et obtenir son accord.
Alors ça peut paraître surprenant de devoir soit même manager son patron et pourtant tu serais étonné c’est la demande d’un manager sur deux que j’accompagne en formation ou en coaching.
Tu as très certainement parfois besoin de faire valider un recrutement ou une demande d’investissement. Ton équipe t’attend, tu as beaucoup de pressions alors tu n’oses pas lui demander, tu ne sais pas lui demander ou parfois tu rentres dans l’entretien beaucoup trop directement ou trop cash avec lui et malheureusement parfois, ça se solde par soit une non réponse soit carrément un non et toi tu te retrouves finalement bloqué et tu retournes piteux devant ton équipe.
Alors surtout reste en ligne parce tout à l’heure je vais te donner les 6 astuces et te délivrer le secret qui te permettra de communiquer de manière précise et efficace en restant zen avec ton patron.
Mais avant cela, si tu n’es pas encore abonné à la chaine YouTube, c’est très simple, tu cliques en bas à droite et tu ne manqueras rien de tous mes conseils.

Cela n’est jamais joué d’avance.

Extrait vidéo :
« Ne te fais pas d’illusions, ce n’est pas parce qu’il t’a à la bonne qu’il va te faire un cadeau, ce mec-là, il ne mélange pas.
Je n’ai pas le choix de toute façon.
Tu seras vite fixé, s’il allume un cigare c’est qu’il est mordu sinon faudra chercher ailleurs. »

Et ouais, ce n’est jamais joué d’avance. On dit souvent qu’on perd un match avant même de l’avoir joué. Alors une première astuce, essayez d’en savoir plus sur votre patron, comment il fonctionne, qui il est, quelles sont ses petites manies, qu’est-ce qui l’irrite, qu’est-ce qui l’agace, qu’est-ce qu’il aime bien, ce sont autant de petits détails qui peuvent faire la différence et vous aider à obtenir le précieux sésame, le oui.

Choisir le bon moment.

Extrait vidéo
«…. Combien de machines il faut pour commencer ?
Beaucoup, on ne peut pas se permettre de commencer petit sinon ça ne sera pas crédible.
Alors regarde-moi ce truc-là, cet écran, c’est le truc le plus perfectionné au monde, son, stéréo, laser, dolby, ça m’a coûté les yeux de la tête et ces cons là ils n’ont même pas été capable de me régler l’antenne.
Tu préfères qu’on en parle un autre jour ?
Non bouge pas, je réfléchis. »

Choisir le bon moment est essentiel. Observez, apprenez votre manager. Est-ce qu’il est plutôt du soir ou du matin, et puis quand vous rentrez pour votre rendez-vous, regardez s’il est réellement dispo, est-ce qu’il a encore la tête prise dans un dossier précédent, dans un rendez-vous précédent, est-ce qu’il est rivé sur son portable ? Il est bon de savoir observer ces petits détails pour savoir si c’est le bon moment ou pas le bon moment, parfois il faut savoir remettre le rendez-vous, patienter 5 ou 10 minutes, bref attendez que votre manager soit à 100% dispo mentalement dispo pour vous, sinon vous risquez de passer à côté de son attention et là vous risquez d’avoir le non.

Savoir capter l’attention

Extrait vidéo

« Ok on peut prendre de l’oseille, mais moi de l’oseille j’en ai, j’ai cinq mecs à plein temps qui s’occupent de faire fructifier mon blé, un par continent, tu sais à cause du décalage horaire. Alors pourquoi tu veux que j’aille me casser le cul à aller bosser ? Je gagne un paquet, juste en respirant.
Ce n’est pas l’oseille que je te propose, c’est mieux que ça ! Qu’est-ce que tu vas raconter à tes gosses, que tu es rentier et encore au Panama ? »

C’est l’une des séquences clés d’un entretien avec votre manager quand vous avez à lui demander quelque chose. C’est de réussir à capter son attention. La question, l’image, l’analogie, peut être carrément un dessin, un plan, bref quelque chose qui va faire qu’à un moment donné il va avoir envie de vous suivre dans votre projet, c’est un moment clé qu’il faut particulièrement soigner et en même temps il faut savoir trouver le juste moment où le placer avec intelligence, pas d’un air trop brutal, pas d’un air trop cash mais souvent, vous verrez, les managers aiment les gens qui ont des convictions, et qui ont du cran.

Commencer par la conclusion

Extrait vidéo

« Mon idée ce n’est pas une simple idée, c’est une bombe, tout le sentier viendra chez moi, ça veut dire quoi, le monde entier, c’est ça que je te propose, d’être le roi du monde. Tu ne vas pas quand même pas passer le restant de ta vie à regarder des clips en barboteuse ? »

Vos managers sont tous des gens hyper pressés, hyper sollicités. Alors ils aiment bien que ce soit bref, précis, droit au but, commencez toujours par la conclusion. Tous vos projets présentés dans le détail, après détails, d’une manière minutieuse, et toutes les étapes, ça le barbe, parlez tout de suite de ce qu’il va gagner. Et par contre faites-lui confiance, tous les détails, toute la préparation de votre dossier, seront des arguments pour vous, pour répondre à ses questions.

Ne pas oublier qui décide

Extrait vidéo

« Je veux 80% des rentrées, c’est normal je prends tous les risques. »

Dans ce type d’entretien, ayez toujours la chose suivante à l’esprit. Les décisions viennent de lui, ne soyez pas surpris que votre manager veuille reprendre la main pour l’entretien. N’oubliez pas c’est lui qui décide, vous avez besoin de lui, vous avez besoin de lui vendre votre projet mais ça devenir son projet. On le verra c’est peut-être un bon signe.

Savoir négocier

Extrait vidéo

« Hors de question, c’est mon idée, j’ai déjà acheté les brevets, c’est 50-50 sinon je ne marche pas. »

On est au cœur de l’entretien, ça y est votre manager, il a été ferré il va falloir maintenant accepter de négocier, il ne faut pas avoir peur, il ne faut pas avoir peur de défendre vos convictions, de donner votre point de vue, n’ayez pas peur. Je vous le rappelle votre manager ne vous reprochera jamais de vous tromper par contre ce qui parfois pourrait l’ennuyer, c’est que vous n’osiez pas défendre votre bout de gras et vos convictions. Alors allez-y, négocier pas de manière trop brutale, mais osez négocier.

Savoir se taire et attendre

Extrait vidéo

Ah que cette phase est cruciale et en même temps terrible, c’est là qu’il faut savoir résister à la tentation de sur-convaincre, de sur-rajouter, de sur-enrichir. A ce moment-là, acceptez !
Parce qu’à ce moment-là chez votre manager, votre patron ça y est l’appropriation est en train de se faire, il est en train de prendre le temps préalable à la réflexion avant la décision. Rappelez-vous ce sont des gens hyper sollicités qui prennent des décisions, ce sont des gens hyper sollicités, ils doivent prendre des décisions tous les jours, toutes les heures, il y a toujours un moment pour lequel ils ont besoin de réfléchir, il faut savoir capter, l’accepter et être patient.

Le temps de réflexion

Extrait vidéo

« Il faut que je réfléchisse ! »

Voilà le secret que j’avais promis de vous livrer. A la fin de l’entretien, vous n’aurez peut-être pas tout de suite le oui que vous espériez mais ce n’est pas grave. Le simple fait que vous ayez un prochain rendez-vous, que vous ayez un début d’acceptation, en tout cas, vous n’ayez pas un refus, c’est déjà en soit un objectif est atteint.
Le projet est dans la tête du patron, il a besoin de réflexion, le projet est encore vivant et c’est parfois là qu’il faut savoir accepter, ne pas obtenir son oui mais obtenir symboliquement l’engagement de votre patron à une réflexion approfondie de votre dossier.

Alors en synthèse.

Premier point : bien se préparer
Second point : Choisir le bon moment et bien s’assurer de la disponibilité de votre patron
Trois : attirer son attention au bon moment de l’entretien
Quatre : commencer par les conclusions, droit au but, pas de chichi
Cinq : savoir et oser négocier
Enfin six : accepter les temps de silence
Et vous l’avez compris le secret c’est de savoir être patient, plus que d’obtenir un oui au premier rendez-vous, l’important c’est d’obtenir l’adhésion de votre manager, par rapport au projet que vous lui proposez.

Voilà c’est à vous de jouer, si vous avez aimé cette vidéo, mettez-moi des pouces, mettez-moi des like, partagez là avec le plus grand nombre. Pensez à vous abonner si ce n’est encore pas fait à la chaîne YouTube en cliquant sur l’une des puces sur l’écran, si vous préférez recevoir mes conseils par mail, il vous suffit de cliquer sur le lien un peu plus bas et vous pourrez vous inscrire à la newsletter et recevoir mes conseils et le cadeau de bienvenue. En attendant je vous souhaite une bonne semaine, un bon entrainement, à très bientôt au revoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.