6 erreurs pour éviter le cauchemar des managers !

Quel est le pire cauchemar des managers ? Devoir envisager de se séparer d’un collaborateur !

Celles est ceux qui ont déjà eu à vivre cette expérience savent à quel point on peut se sentir mal ; dégout, trahison, échec personnel, peur…Bref, chacun va ressortir profondément ces émotions. Tout comme toi sans doute, dans ma carrière j’ai été amené à devoir me séparer de membres de mon équipe. Cela toujours été un moment difficile. Et pour autant, il fait parti du job.

Comment faire pour essayer d’être à la fois responsable, humain, courageux, digne et d’essayer de “vivre cet évènement le moins mal possible ?

Je te livre dans la vidéo suivante 6 conseils pour te préparer au mieux à cette situation afin, de tenir tes responsabilités et à la fois de respecter la personne en face de toi !!!

 

Bonjour et bienvenue sur la chaine entraineur de managers, la chaine des managers qui se bougent pour être performants, prendre du plaisir dans leur job et être heureux dans la vie.

Comment accompagner un collaborateur vers la sortie ?

Et ouais pas une thématique très rigolote mais souvent une question qui revient dans les séminaires et dans les managers que j’accompagne. C’est une question qui crée beaucoup d’émotions parce qu’elle suscite des peurs, elle suscite parfois de la honte et du dégoût et donc c’est souvent un moment difficile pour les managers que de devoir envisager l’idée de se séparer d’un collaborateur.

Alors dans quelques instants je vais te donner quelques petits conseils mais avant tout ça, si tu n’es pas encore abonné à la chaine YouTube, je t’invite à cliquer juste là en dessous. Tu peux même t’inscrire à la newsletter en cliquant sur le petit lien, tu recevras ainsi trois vidéos gratuites.

Bien se questionner

Alors premier conseil que je peux te donner, prendre le temps en amont de bien se préparer. C’est pas une décision qui se prend à la légère, généralement faut pas prendre seul des décisions, il vaut mieux la partager avec ton patron, avec les ressources humaines ou avec un collègue parce que voilà il y a toujours une partie de remise en question quand on doit envisager de se séparer d’un collaborateur. Est-ce que j’ai tout mis en œuvre de mon management pour l’aider, pour le former, pour l’intégrer pour développer ses compétences.

Bien dissocier si ce qui envisage cette séparation est liée à la performance à la mise en œuvre des compétences ou plutôt le champ des comportements et des valeurs.

Se poser aussi la question de savoir si cette personne-là va le voir arriver comme quelque chose qu’elle n’a pas vu venir ou au contraire, si dans ton management tu as déjà entamé le fait que la personne était en difficulté. Voilà toutes ces questions sont importantes parce qu’elles vont te permettre toi de prendre du recul et de la sérénité ou au contraire elles peuvent rajouter un petit peu de tension.

Se reposer la question de ses Responsabilités

Deuxième chose c’est qu’en effet quand on est manager, il y a l’individu, le collaborateur pour le cas précis et puis il y a parfois et aussi de l’autre côté, ce sont les responsabilités que l’on doit tenir et c’est un moment compliqué que de devoir arbitrer entre les deux choses. Parfois ce qui peut aider c’est de se dire, qu’est-ce que pourraient penser les autres collaborateurs si je devais malheureusement maintenir une personne dans une fonction qui ne tient pas ses responsabilités.

Bien se préparer mentalement

Une fois cette décision est bien prise, vient le temps de la préparation mentale.

Dans la préparation mentale, c’est prendre le temps de préparer par écrit ton introduction. Ton introduction qui va droit au but. De toute façon ça va faire mal donc autant être direct.

Voilà j’ai une mauvaise nouvelle à t’annoncer j’ai pris la décision de mettre fin à notre collaboration et je vais te donner quelques explications. Lui dire simplement les choses.

Et moi j’adore prendre l’exemple des moniteurs de ski quand malheureusement ils ne peuvent pas remettre la première étoile ou le flocon à un enfant. Écoute mon petit bonhomme, je suis désolé t’as tout mis en œuvre mais je ne peux pas te donner ta première étoile. Voilà ils nous disent de manière très simple sans taper sur la personne et je trouve ça beau.

C’est un petit peu l’idée et dire non au professionnel mais valoriser la personne et puis se préparer mentalement au silence. Ce silence, parce qu’en face de nous, la personne va réagir. Elle peut ne pas être d’accord, elle peut s’énerver, voir même elle peut pleurer et ce moment-là,  il est capital parce que  souvent à ce moment-là on a le mot malheureux, on a le mot qui tue le mot qui fâche, le mot qui vexe et c’est à ces moments-là que l’émotion, elle est démultipliée et c’est souvent cette émotion qui fait peur. Se préparer à son silence quitte à se mettre devant une glace, à répéter ce moment d’introduction et puis marquer ce silence.

Visualiser l’entretien idéal

Autre conseil c’est avant de te coucher le soir, de projeter l’entretien idéal. Notre cerveau il va dupliquer ce qu’on lui demande de faire.

Si on projette un scénario catastrophe, il va anticiper le scénario catastrophe donc autant tout de suite visualiser l’entretien tel qu’il va se passer tel qu’on le souhaite.

De toute façon on n’a pas de pouvoir sur ce que va faire l’autre. Le seul pouvoir qu’on ait c’est être capable de dire, de faire et avec le calme et la sérénité entre guillemets de façade même si à l’intérieur, probablement ça va ramer.

Gérer la pression

Et puis le matin, je t’invite à essayer de prendre le temps de ralentir le rythme, de respirer profondément, peut-être de faire le vide dans la voiture pour te conditionner, à ce moment et ne pas arriver de manière surexcitée parce que cette surexcitation pourrait apporter là encore dans ce contexte émotionnel chargé, de l’énervement, de la frustration qui pourraient sortir au moment de l’entretien.

Voilà quelques conseils que j’avais à te donner, encore une fois je ne connais pas un manager qui aime envisager cde prendre ce type de décisions mais encore une fois ça fait parti du job, on n’a pas vécu une vie pleine de manager si un jour on n’a pas été amené à vivre cette responsabilité.

 

Laisse-moi un commentaire juste en dessous pour nous raconter comment ça s’est passé, si t’es concerné, comment tu t’y es pris, peut-être déjà fait. En attendant je souhaite bon courage à l’entrainement à très bientôt au revoir.


Leave a Reply

Your email address will not be published.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.