Se tracasser ou aller de l’avant ?

Se tracasser ou aller de l’avant ?

Chaque jour, nous avons mille et une raison de nous agacer, de nous tracasser. Un moyen de garder un regard positif sur la vie et de faire le choix du plaisir est …

je m’oblige prendre du recul et je me demande si cela sert à quelque chose

Si cela vaut le coup, je passe à l’action, sinon, je lâche prise, je me concentre sur un sujet qui me donne du plaisir et de la joie.

 

 

 

 

 

Clique sur le lien pour t’abonner sur la chaine youtube et ne rien rater de mes conseils et enfin si tu préfères les recevoir par email, inscris-toi en cliquant sur le lien  en guise de bienvenue, tu recevras un cadeau gratuit.
A bientôt

Quel est le SECRET de ces Managers qui ont du SUCCES ?

Bonjour, Quel est le secret de ces managers qui ont du succès ? Et comment faire pour avoir toi aussi le droit ? Le matin quand elle arrive, tu trouves ton équipe désabusée, elle n’a pas forcément la banane, elle prend peu d’initiative, tu la sens peu impliquée, quand tu leur parles progresser, eux, ils entendent pffff toujours plus ! Bref tu ne sais plus comment t’y prendre, tu commences à perdre patience, à te frustrer, voir même tu pourrais te demander si ce métier est vraiment fait pour toi ?

Alors laisse-moi te rassurer en te raconter l’histoire de Jérémy, manager en SS2I informatique, qui depuis maintenant 3 mois a mis en place ce secret. Ce secret qui a révolutionné son quotidien puisqu’il lui a permis de transformer l’état d’esprit de son équipe, de leur rendre plus motivé, plus impliqué et tu sais quoi, sans effort.

Bonjour, je suis Arnaud Lelouette l’entraineur et le coach des managers qui se bougent pour être performant, heureux et prendre du plaisir dans leur job. Et chaque semaine, je livre mon expérience, en termes de management de la motivation, performance et connaissance de soi et de l’efficacité personnelle.

Clique sur le logo en bas à droite si tu ne veux rien rater de mes conseils. Si au contraire, tu préfères recevoir pas email mes solutions concrètes clique sur le lien ci-dessous, tu recevras en plus un cadeau gratuit de bienvenue.

Quel est le secret du succès ?

clé, succès, managers, secretQuelle est cette astuce très simple ? Tout le monde la connaît, il n’y a pas besoin de payer des fortunes de consultants pour l’avoir, mais très très peu de manageuses et managers mettent en place. Comme je vous le disais, Jérémy depuis trois mois a mis en place cette astuce qui consiste à prendre le temps de féliciter ses équipes.

 

Et oui commencer à leur parler de positif avant systématiquement de voir le négatif.

Depuis trois mois pour Jérémy, c’est une révolution. Il me dit : « Arnaud c’est une arme absolue, ça a tout changé je suis devenu un fan de la félicitation. Alors pas la félicitation au sens, bravo ! Féliciter, j’en fais des tonnes. »

Prenez le temps d’écouter vos collaborateurs, félicitez-les !

Non ! Pour lui féliciter, ça va être authenticité. Ça passe déjà par de l’écoute, je prends le temps d’écouter mes collaborateurs, de les faire, me raconter, de les faire, se raconter sur ce qu’ils ont mis en œuvre, comment ça s’est passé? Et moi finalement la meilleure félicitation que je puisse te faire, dis Jérémy, c’est de prendre le temps de les écouter, de reformuler et de conforter!  Ce qui est pour moi, mérite d’être félicité et ça c’est extraordinaire, parce que, quand on prend le temps de féliciter soit sur des efforts, soit sur des résultats voir les deux. Qu’est ce qu’on fait ? On agit sur les motivations secondaires, ce qu’on appelle les motivations extra sec secondaire, celles qui sont conditionnées soit à l’obtention d’un résultat soit la reconnaissance par ses tiers, d’efforts.

écouter, collaborateurs, comprendre, reformuler, féliciter

Donc Jérémy il a tout compris, il est devenu fan. Alors pourquoi il ne le mettait pas en place, parce que Jérémy c’est quelqu’un plutôt de décortiquer en haut à gauche, c’est quelqu’un qui est très cérébral, qui est très détail , qui est très analyse, et Jérémy comme beaucoup de gens qui ont une préférence de gauche vont plutôt voir ce qu’il reste à faire, comment on peut améliorer. Ce qu’il fait que lorsqu’on commence par en parler, inconsciemment, on parle de ce qu’il ne va pas, de ce qu’il reste à faire, donc on parle du négatif, on ne parle pas du positif. On est plutôt à dire : ah ben tiens, mettre…

…. Si je vous dis ne pense pas voiture rouge, qu’est-ce que vous pensez ? A une voiture rouge. Plutôt que de dire, tiens pourquoi on ne penserait pas à une voiture bleue.

Travaillez sur cet esprit du positif !

Sans s’en rendre compte, Jérémy était parti dans ce modèle,  de plutôt voir ce qu’il restait à faire, de voir ce qu’il n’avait pas été fait. Avec l’envie forcément de bien faire, de progresser mais sans s’en rendre compte, il envoyait des messages un peu négatifs.

Alors pourquoi c’est super important de travailler sur cet esprit du positif, cet esprit de féliciter ? D’ailleurs toutes les grandes entreprises qui sont dans le top 10 des « Great place to work », l’ont bien compris, ce n’est pas du baratin que le management motivation et  félicité par contre ça se fait avec authenticité.

La reconnaissance de résultat amène un surcroît d’énergie !

Notre ami Jérémy, en prenant le temps de féliciter, il investit du temps sur la reconnaissance.La reconnaissance du résultat, la reconnaissance des efforts. Bref il prend le temps de reconnaître son collaborateur et quand on prend le temps de reconnaître un individu, ou quand on lui tend le micro. Qu’est-ce qu’on fait ? On agit plutôt sur le plaisir.

Le plaisir de faire, le plaisir d’avoir obtenu, le plaisir d’avoir réussi et ça le plaisir, ce n’est plus aujourd’hui quelque chose à prouver.

Le plaisir ça génère chez nous, des hormones. Les hormones, qui sont les hormones du plaisir, de la joie, de l’énergie, du positif. Et finalement le plaisir amène ce surcroit d’énergie qui donne envie d’aller plus loin, de faire plus, de continuer à tendre vers l’objectif et quand on a de l’énergie, on a de la puissance dans la mise en action, on prend des initiatives, comme disait Jérémy, on vient avec des solutions plutôt qu’avec des problèmes et forcément ça a plus de chance de se transformer en performance. Et la performance, c’est la reconnaissance.

Et voilà comment Jérémy, depuis trois mois, surfe sur la spirale positive.

Le renforcement positif par un management motivationnel qui passe par l’astuce de prendre le temps de féliciter sincèrement ses collaborateurs.

C’est à vous de jouer, clique sur les pouces bleus, si tu as appris quelque chose ou aimé cette vidéo, laisse-moi surtout un commentaire un peu plus bas.

Clique sur le bouton pour t’abonner et ne rien rater de mes conseils et enfin si tu préfères les recevoir par email, inscris-toi en cliquant sur le lien un peu plus bas et en guise de bienvenue, tu recevras un cadeau gratuit.

Voilà, en attendant je vous souhaite une bonne semaine, un bon entrainement, à très bientôt, au revoir.

 

Quelle PEUR est la source de TES PROBLEMES ?

Quelle PEUR est la source de TES PROBLEMES ?

Bonjour, quelle est donc cette peur qui pourrait te tendre un piège ? Un piège tellement important que celui-ci risquerait te poser des problèmes managériaux? Comme peut être la peur de démotiver ses équipes, comme la peur de ne pas atteindre tes objectifs, de ne pas construire ta performance, ta peur qu’il y ait des erreurs que tu sois obligé de passer derrière tout le monde.

Bref cette peur qui fait que, même si tu as bien conscience que ce n’est pas forcément bien et bien tu préfères tout contrôler, tout vérifier, pour être sûre qu’il ne puisse rien à arriver.

Dans cette courte vidéo, je vais te donner une petite astuce toute simple pour identifier ces peurs inconscientes qui risquent justement de te faire tomber dans ton piège et finalement de t’éloigner de tes objectifs.

Bonjour je suis Arnaud Lelouette l’entraineur des manageurs qui se bougent pour être performant, heureux et prendre du plaisir dans leur job.

Alors si vous ne faites pas encore parti de la communauté, c’est très simple il suffit de cliquer en bas à droite sur la chaine YouTube pour vous inscrire ou encore un peu plus bas, de cliquer sur le lien, vous recevrez ainsi 4 semaines, la newsletter et vous pourrez télécharger gratuitement le bonus, les 12 CLEFS qui caractérisent les LEADERS.

L’histoire de Thibaud

Je vais vous raconter l’histoire de Thibaud. Thibaud est un manager directeur d’un centre de profit que j’accompagne en coaching et Thibaud justement, lors de notre dernière séance, m’a parlé de cette peur.

Thibaud a fait une année 2017 excellente, il a beaucoup d’ambition pour son année 2018 où il espère justement transformer l’essai. Mais il a cette fois 3 nouveaux collaborateurs qui arrivent avec donc des enjeux d’intégration, de construction progressive de leur autonomie mais Thibaud me témoignait qu’il sent quand même qu’il n’est pas pas très à l’aise.

Oui il a envie qu’ils progressent mais il veut être sûre qu’ils avancent tous en même temps.

Que les process soient tous absolument maitrisés pour éviter les erreurs. Et pourquoi il veut éviter les erreurs ? Parce que quelque part, l’erreur ça fait partie du jeu et ben parce que ce serait pour lui un échec qu’il y ait des erreurs parce que pour lui s’il y a des erreurs, il va falloir qu’il s’en occupe, qu’il gère tout et donc du coup il a développé une attitude où il contrôle tout, il est présent sur tout, il veut être au courant de tout. Et ça, quelque part ça le rassure et en même temps il est conscient que ça pourrait peut-être démotiver certains de ses collaborateurs dont un en particulier qui a beaucoup de potentiel.

Quel est ce piège ?

Quel est ce piège dans lequel est en train de tomber Thibaud ? et d’où vient ce piège ? Comment mécaniquement se construit-il ?

Quand j’ai travaillé avec Thibaud, tout de suite il m’est apparu qu’il y avait une volonté, une forte qualité chez Thibaud, qui était d’accompagner ses collaborateurs pour les aider à réussir.

A la question à ton avis, Thibaud est-ce que le fait d’accompagner autant tes collaborateurs apporte une qualité ? – » Il m’a dit oui!  » – « Comment le qualifierais-tu ? »- « Il m’a dit : protecteur »

La première qualité de Thibaud c’est de vouloir protéger ses équipes.

« Ok Thibaud ! ce serait quoi l’excès de quelqu’un de protecteur ? Quelqu’un de trop protecteur ça pourrait quoi ? » Et Thibaud réfléchit …

« Ça pourrait effectivement être quelqu’un d’étouffant. »

Le piège de Thibaud sans qu’il s’en rende compte serait qu’il puisse devenir étouffant.

« Thibaud OK! Alors Ce serait quoi l’opposé positif en forme de qualité ? »

Thibaud a réfléchi, « ce serait quelqu’un qui serait un libérateur d’énergie« . Qui laisse la place, qui laisse la personne pouvoir s’exprimer »

Intéressant !

Et là encore Thibaud, même question. L’excès de quelqu’un libérateur d’énergie, ce serait quoi pour toi?

« Thibaud n’a pas réfléchi deux secondes : si je fais ça, à quoi je vais servir, moi ? je serai forcément passif ! » et oui !

Alors voilà ce qu’il se passe.

Déjouer le piège !

Thibaud a au fond de lui quelque chose qui est allergène, qui est insupportable, ce serait d’être passif. Et pour lui être passif, c’est sa peur et donc sa peur projetée de son échec. Son échec à lui c’est finalement, s’il sentait que son rôle lui échappait, s’il sentait qu’il n’était pas acteur à 100% dans la réalisation de ses objectifs. Et parce que c’est son allergie profonde, sans s’en rendre compte, ça crée chez lui un pic de stress qui fait que dans ce contexte là, quand il commence à sentir, à se poser la question : « Mais moi, à quoi je sers ? si je leur laisse trop de place, s’ils doivent décider sans moi », alors je peux devenir étouffant!

Alors qu’au contraire, le vrai challenge de Thibaud serait de dire : je vais utiliser ma qualité première qui est d’être protecteur, et puis ça me va bien, c’est écologique pour moi d’être protecteur et je vais aller vers mon challenge à moi, qui serait d’être libérateur d’énergie, au sens, laisser de l’espace à l’autre et donc ce n’est pas protecteur ou libérateur d’énergie.

Le challenge de Thibaud c’est protecteur ET  libérateur d’énergie.

Ce que Thibaud est en train de mettre en place, c’est que dans les temps individuels qu’il a maintenant posé avec ses collaborateurs, plutôt que de donner la liste de courses de ce qu’ils doivent faire, il est en train d’avancer avec eux sur : les accompagner pour leur éviter de faire des erreurs et en même temps tout en leur laissant la place pour eux même trouver, participer, des solutions. C’est une façon, de laisser les gens s’exprimer et donc il est libérateur d’énergie.

C’est à vous de jouer !

Alors voilà, c’est à vous de jouer ! Si vous aussi vous voulez identifier le piège dans lequel vous pourriez tomber, et bien écoutez, partez de votre qualité ou de quelque chose qui est très allergène pour vous et puis suivez ce schéma.

L’excès d’une qualité devient mon piège. L’opposé positif de mon piège ce serait mon challenge, l’excès de challenge ce serait mon allergie. Rentrez quand vous voulez dans le cadrant, faites-en le tour mais retenez que votre challenge c’est « et » et pas « ou »

 

Si vous ne faites pas encore membre de la communauté, et bien c’est maintenant, il vous suffit de cliquer sur l’un des icônes qui apparaît pour vous abonner à la chaine Youtube  ou plus bas, vous trouverez dans le lien l’accès à ma newsletter et vous recevrez ainsi les 12 CLEFS qui caractérisent les LEADERS.

Et surtout, surtout, mettez des pouces, mettez des like envoyez-moi vos questions si ce petit modèle n’est pas clair, ou si je peux vous aider à le décortiquer, à trouver votre piège nourrit par votre allergie et votre peur inconsciente, alors j’aurai fait ma part du job.

A bientôt, au revoir.