Composer une équipe !

La pensée de la semaine

« Ma mission ne consiste pas à bâtir une équipe avec les joueurs que j’aimerais avoir, mais à composer avec eux que j’ai ! »Composer une équipe

 

 

 

 

 

 

 

 

le dernier livre de Claude Onesta « Le règne des affranchis » dans lequel on découvre « sa méthode » bien qu’il se défende d’en avoir une.

 

#2 Comment fonctionne une équipe ?

#2 – Comment fonctionne une équipe ?

  • Comment mieux faire fonctionner votre équipe ?
  • Comment engager d’avantage chacun au service du collectif ?
  • Quels sont les leviers pour rendre l’équipe plus efficace et plus performante ?


Les clés pour connaitre et comprendre le fonctionnement d’une équipe !  L'esprit d'équipeVous les connaissez toutes certainement déjà, mais les appliquez-vous ? Et quel est le rôle de chacun des membres de l’équipes vis à vis de ces clés ? Le manager moderne, le leader de demain ne peut plus agir sur les seuls leviers de l’obéissance. La prise en compte de chacun, qu’on le veuille ou non, fait maintenant parti des compétences du leader. Pourquoi ? Car le respect individuel de chacun dans son identité, dans sa personnalité et ses aspirations, est aujourd’hui l’élément de l’équation.

« Je veux bien travailler pour un projet, si j’y trouve un sens, mais pas au détriment des mes besoins individuels et personnels ».

Individualisme ?  Non je ne crois pas.  Voyons le plutôt comme une opportunité. Plus complexe donc pour les managers ? Oui certainement, car en collectif l’art réside dans la manière de trouver l’alchimie entre les acteurs.

«Je veux vivre, exister, participer, apporter ma contribution»

Plus qu’une somme d’individualité, un groupe est un organisme, un système. Il y existe des qualités, des règles (plus ou moins implicites). Cette équipe a sa propre dynamique « de groupe » Bien connaitre son équipe, c’est savoir et pouvoir influer sur et avec elle pour faire que :

  • elle gagne des matchs,
  • elle capitalise sur ses victoires et ses défaites

Une équipe est composées de personnalités très différentes. Certaines sont bruyantes et prennent de la place, d’autres au contrainte sont plus discrètes voir muettes. Toutes ont des choses à dire et à apporter. Parmi ses protagonistes, certains sont orientés vers l’action, d’autres vers la personne, d’autres vers les idées et les résolutions de problème et enfin les derniers seront attirés par les aspirations, les défis et les projets. S’il est plus facile pour chacun de se retrouver dans l’une de ces 4 catégories, il est parfois plus complexe de savoir à quel style correspond chacun des membres d’un équipe !?! En tout état de cause, au delà de la connaissance des membres de ses équipes, pour faire en sorte de piloter chacune de ces individualités, il y existe des clés pour bien faire fonctionner ce collectif.

Les 7 clés pour connaitre et comprendre le fonctionnement d’une équipe !

  1. Il y a une cible collective, connue de tous, partagée avec tous et qui a fait l’objet d’un « pacte commun » Ce simple fait de demander à chacun de se positionner par rapport à ce projet est en soi un signe d’engagement fort et donc de responsabilisation. A ce stade déjà, une sélection naturelle se fera entre ceux qui vont s’engager ou pas dans le projet.
  2. Une équipe ne fonctionne pas si chacun des membres met en priorité ses propres objectifs. Attention, cela ne veut surtout pas dire que chacun ne doit pas avoir d’objectifs individuels personnels !! NON, ce serait utopique de croire et penser le contraire. Mais quelque chose de plus grand que soi doit guider chacun et permettre à chacun de pouvoir se réaliser
  3. Les règles de vie et du jeu sont décidées et animées collectivement, d’avantage par les acteurs que le manager lui-même !!!
  4. Les « vraies équipes » disent NOUS. Ni JE, ni ON, ni MOI, mais NOUS !
  5. Les Grandes équipes savent prendre des décisions difficiles. Elles savent dire dans la « tempête », « nous restons ensemble », « nous allons le faire ensemble », et « nous allons y arriver »
  6. Les équipes qui gagnent sont des équipes qui rient. Au final de l’épopée, c’est le bonheur partagé au cours de l’aventure qui restera et qui sera le ciment de nouvelles épopées ! Cela revient à cultiver une ambiance au sein de l’équipe. Et en cela, chacun des joueurs y a sa part de contribution et de responsabilité.
  7. Faire vivre le principe « qui donne reçoit ». Si je donne à l’autre, à l’équipe, sans attendre de recevoir, alors forcément en retour les autres chercheront à m’aider quand j’en aurai le besoin. (note de Marcel MAUSS, anthropologue : don contre don

Lire Claude ONESTA, le règne des affranchis et en particulier le moment où il celle un pacte avec son équipe : « celui de devenir Champion Olympique à Pékin »

action now Reprenez les 7 critères et évaluez sur une échelle de 1 à 10, votre collectif (en vous y intégrant comme l’un des membres à part entière). Quel enseignement en tirez vous ? Quelle décision allez-vous prendre en Leader-Entrepreneur-Responsable-Authentique ?Pour vous y aider, je vous invite à télécharger la fiche pratique en Cliquant-ici

Pour toute question, vous pouvez me joindre au 06 86 21 62 11,

M’envoyer un email à contact@a2lconseil.fr

Ou encore me contacter par Skype : a2lconseil

A bientôt !

Arnaud, Entraîneur de Managers

Entraineur de Managers

Comment manager l’exigence collective ?

exigence collectiveBonjour, dans ce nouvel article, je vous propose d’aborder le thème du management et de l’exigence collective.

  1. Quelle est votre définition de l’exigence ?
  2. Quel lien faites-vous entre l’exigence et la performance ?
  3. Comment animer vous l’exigence dans votre quotidien ?

Nous verrons comment animer l’exigence

au travers 3 actions très concrètes.

Pour parler de ce sujet avec enthousiasme, j’ai décidé de laisser la parole à un très grand Monsieur ; Claude Onesta, entraineur de l’équipe de France de Hand Ball, multiple championne et médaillée dans les plus grandes compétitions internationales.

Voici donc sa réponse quand on lui demande ce qu’il pense de l’exigence.

La recette selon Claude Onesta

l'exigence collective

l’exigence collective

Il ne s’agit pas d’animer l’exigence et de manager avec exigence, pour l’exigence et la volonté de laisser une empreinte managériale d’exigence, mais bien au contraire, d’envisager l’exigence sous une forme d’auto-responsabilisation du collectif. Cette auto-responsabilisation est la base du travail en collectif, en vue d’un mode collaboratif dont les bases sont les notions de partage et d’entraide.

  • Réaliser sa propre performance
  • Ne pas se contenter de sa propre performance
  • Aider les autres à réaliser leur performance

Pour que vivent ces notions d’entraide et de partage, au service de la performance collective, les joueurs de l’équipe de France ont mis en place des choses très simples :

  • un compagnonnage, une vraie éducation
  • un soucis d’appartenance au travers des règles simples basées sur les devoirs de chacun
  • une exemplarité des collaborateurs référents (les joueurs cadres) qui ont l’exigence personnelle de faire ce qu’ils disent.

Le management de l’exigence collective

responsabilisation de l'équipe

responsabilisation de l’équipe

Selon Claude Onesta, le management de l’exigence passe par la responsabilisation du groupe lui-même.

Quel lien pouvons nous faire avec le monde de l’entreprise ?

Je voudrais partager avec vous 3 plans d’actions très simples, archi connus mais qui sont trop souvent oubliés ou sacrifiés sur l’autel de la productivité et de l’obligation de résultat immédiat.

  1. Les règles de Vie : Ce sont les règles comportementales décidées par le collectif lui-même, connues de tous et appliquées par tous et en particulier par les référents (les cadres chargés de montrer l’exemple. Exemple : Dire bonjour, laisser une personne parler sans lui couper la parole…
  2. Les règles du jeu : On parlera ici des règles liées à la bonne organisation dans le cadre du travail. Exemple : Respect des horaires, utiliser le contact direct plutôt que le mail, porter un badge ou un gilet, prévenir nec as de retard ou d’absence.
  3. Un cursus d’intégration : Cette période, définie et expliquée au nouvel arrivant va permettre :
    1. d’expliquer, explicitement, ce qui est attendu et du par chacun. C’est une manière de le mettre dans les meilleures conditions de réussite.
    2. d’obliger chaque collaborateur à montrer l’exemple pour être crédible.
    3. Exemple : Intégrer dans le parcours d’intégration, des temps pour décoder la culture de l’entreprise, ses codes, son langage, ses valeurs.

 Pour télécharger les 2 fiches bonnes pratiques « Intégrations » et « règles de vie et règles du jeu », Cliquez ici

action nowA vous de vous jouer, place à l’entraînement « Manager et accompagner ses collaborateurs »

Je vous invite à vous poser les 3 questions suivantes ?

  1.  Existe t’il des règles de vie, des règles du jeu dans votre entreprise, ou dans votre service ?
  2. Les connaissez-vous, sont-elles animées autour de vous, ou par vous ?
  3. Quand allez-vous les mettre en oeuvre et/ou les animer ?

Bon entrainement et bonne semaine !

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous, et à livrer vos remarques en  postant un commentaire au bas de cette page.

Les entrainements collectifs du 4ème trimestre ont commencé, il reste des places.

Pour toute question, vous pouvez me joindre au 06 86 21 62 11,

m’envoyer un email à a2lconseilrh@gmail.com

ou encore me contacter par Skype : a2lconseil

 

A bientôt !
Arnaud, Entraîneur de Managers.
DSC_0348