Comment réussir sa fin d’année sans avoir l’impression d’être seul ?

Publié le Publié dans Type B2

Comment réussir sa fin d’année sans avoir l’impression d’être seul ?

La semaine dernière, je t’ai parlé de l’importance d’investir du temps dans ta relecture de l’année.

⁉️ As-tu pris le temps de le faire ?

⁉️ Qu’en est-il ressorti ?

Ce travail de débriefing est de relecture, tu as pu le constater, est très précieux. C’est une manière de monter dans l’hélicoptèreafin de prendre le recul et la hauteurde vue nécessaire !

🤔 D’après toi, tes collaborateurs ont-ils la même analyse que toi ?

🤔 Ont-ils pris le temps, eux aussi de monter dans l’Hélicoptère ?

❌ Si, ce n’est pas le cas tu fais parti des 90% des managers qui répondent NON à cette question.

La grande erreur que je vois encore : Le manager fait ce travail seul 

  1. Il ne le partage pas du tout.
  2. Il le partage mais encore parfois sous la forme d’une réunion descendante.

🔥 Ces 2 erreurs ont deux conséquences dommageables :

  • Elle n’invite pas à la prise de conscience collective.
  • Elle ne permet pas de laisser le temps d’appropriation nécessaire aux équipes pour, en responsabilité, participer à imaginer des solutions, proposer des solutions et prendre des décisions
  • Enfin elle ne permet pas la coordination collective des différentes actions.

✅ Au contraire, prendre le temps de faire une réunion avec un BILAN de la première partie d’année puis un LANCEMENT de la seconde partie d’année permet :

  • Capitaliser sur les réussites et difficultés
  • De construire des plans d’action, en face les difficultés rencontrées
  • Bien choisir les bons combats à mener sur la dernière partie de l’année pour éviter de se diluer
  • Invite l’équipe à la cohésion par la construction commune d’engagements concrets !!!
Ce type de réunion peut apporter de la cohésion d’équipe au sens convivialité et team building, mais à condition d’avoir défini, ensemble et collectivement :
  • les solutions (stratégies)
  • leur mise en œuvre (tactiques)
  • et leur transformation (engagements concrets de chacun).

Et n’oublies pas, de rester « positif » que les résultats soient positifs ou négatifs !!!

Faire un bilan positifc’est trouver les mots pour donner envie.

Et oui, quand les résultats ne sont pas ceux qui étaient espérés, l’art de dire les choses devient une vraie compétence. Mais ça justement, on en reparle dans un prochain mail.

Voilà c’est à toi de jouer, investis du temps pour mobiliser tes équipes, après ce premier match et avant le second. Fais-les participer (et non simplement assister). Regardez tous ensemble le futur (car le passé est le passé !!!)

Bonne semaine, bon entrainement,

P.S : rejoins-moi sur ma chaine YouTube, et sur ma page Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.