Comment garantir ses objectifs sans tout contrôler ?

Comment garantir ses objectifs sans tout contrôler ?

Je te propose, chaque jeudi, une nouvelle rubrique : Un témoignage d’expérience de managers qui mettent en oeuvre des actions concrètes pour devenir être performant, heureux et prendre du plaisir dans leur job !
Au travers cette courte vidéo, je te propose un témoignage pour garantir ses objectifs sans tout contrôler ?​​​​​​​ 

Bonsoir et bienvenue sur la chaine entraineur de manager je suis Arnaud Lelouette l’entraineur des managers qui se bougent pour être performant, heureux et prendre du plaisir dans leur job.

Nouveau type de Vidéo

Ce soir je voulais faire cette vidéo pour lancer un nouveau type de communication avec vous, un nouveau type de vidéo.

Alors si vous êtes habitué à l’entraineur des managers, vous savez que tous les vendredis, je vous envoie la photo et la citation inspirante.

Pour cela il faut être inscrit sur la newsletter ou sur la page Facebook vous pouvez également, le mardi, bénéficier de vidéos un peu plus structurées un peu plus longues avec un décorticage de bonnes pratiques comportementales managériales ou le développement personnel et puis je me dis mais il manque quelque chose.

Ce qu’il m’anime c’est d’accompagner des managers pour qu’ils soient performants, qu’ils soient heureux dans leur vie et qu’ils prennent du plaisir dans leur job.

Je me suis dit ben tiens j’ai la chance  tous les jours d’accompagner des managers, d’être témoin de moments de plaisir, de partage de collaborateurs, de managers, qui témoignent de leurs performances, de leur bien-être, du plaisir qu’ils prennent dans leur job, je me suis dit qu’il faut que je vous en fasse partager

Partager cela, parce que j’ai envie que 2018 finalement soit l’année plutôt orientée positif, plutôt à vous passer des messages positifs, et donc je m’engage chaque semaine, je ne sais pas si ce sera le mercredi, le jeudi, je ne sais pas quand est-ce que je publierai ces vidéos, mais je m’engage chaque semaine à être pour vous le témoin, et vous reporter justement le témoignage d’hommes et de femmes managers qui tous les jours font des petits pas, mettent des choses en place dans leur environnement et qui témoignent de :

« Aujourd’hui je me sens performant Waouh je suis heureux dans mon job, je prends du plaisir dans ce métier »

Et alors, cette semaine il m’est arrivé un truc incroyable, j’ai plusieurs clients que j’ai accompagnés et deux ont témoigné exactement de la même chose.

D’un côté j’ai une femme que j’accompagne qui s’est malheureusement, s’est cassé le bras et a été absente 3 mois et de l’autre côté j’ai un directeur de centre de profit qui pendant tout le mois de décembre a dû confier les clés de son centre de profit à son équipe, parce qu’il était dépêché pour l’ouverture d’accompagnement d’un nouveau centre de profit.

Apprendre à faire confiance

Et tous les deux ont vécu la même expérience, c’est à dire comme ils n’étaient pas là ils ont du apprendre à faire confiance et apprendre à faire confiance finalement c’est quoi ?

C’est à dire puisque je ne peux pas être là, je ne peux pas être tous les jours présent, à être sur tout, à donner des consignes, à expliquer comment il faut faire, regarder le moindre détail qui va ou qui va pas.

Et donc tous les deux ont témoigné que de part cette absence ils ont été obligé, ou se sont sentis obligés de mettre en place une forme de rituel, d’entretiens téléphoniques, de petites conférences call, de petits mails dans lesquels ils ont bien soigné leur communication, pour être bien à l’écoute pour s’assurer d’être bien compris.

Ils ont été clairs sur les objectifs, ils ont donné du sens mais surtout tous les deux se sont dit par contre sur le comment et bien on n’a pas pu mettre notre grain de sel, puisque finalement on n’était pas là, les gens étaient seuls et il a fallu prendre des initiatives.

Lâcher du lest pour une prise d’initiative

Et donc de se rendre compte qu’en leur foutant la paix à leurs collaborateurs finalement, ils ont libéré cette énergie, ils ont libéré la prise d’initiative et tous les deux ont témoigné et  « waouh finalement quand on est revenu, les performances étaient tenues, voir améliorées », ce directeur du centre de profit qui dit « ben finalement on n’a jamais fait un aussi bon mois de décembre », il se pose la question de son rôle il se rend compte parce qu’il a bien fait son travail en amont, il a pu mesurer.

L’investissement, le retour sur l’investissement de son travail et puis cette manageuse qui a témoigné que non seulement les performances ont été tenues dans un contexte d’organisation très complexe et surtout de se dire et bien paradoxalement c’est quand on n’était pas là qu’on a été accueilli avec plaisir de notre retour.

Tous les deux ont témoigné de signes positifs de leurs équipes, à leur retour sur le service à elle et lui sur son centre de profit.

Ce qui veut dire qu’à un moment donné quand on est trop présent et bien finalement peut être qu’on emprisonne nos collaborateurs, on ne leur laisse pas assez d’espace pour montrer ce qu’ils savent faire ou prendre des initiatives sur le comment faire.

Et finalement, je dis toujours, autant l’objectif et le projet, il appartient au manager et ça ce n’est pas négociable par contre le comment mettre en œuvre pour les solutions, ça c’est bien le rôle des équipes, c’est souvent ce qu’il leur manque. Or quand on dit, comment motiver les équipes, bien souvent il faut leur laisser le champs libre,  foutons leur la paix.

Résultat très positif aussi bien professionnel que personnel

Ce qui est génial, c’est que tous les deux ont dit, depuis qu’il s’est passé cela, on est vachement plus zen, on est vachement plus serein, il y a un lien qui s’est créé, maintenant on va essayer de l’entretenir.

Et finalement plus disponible aussi pour notre famille, la performance est au rendez-vous. Plus disponible pour soi, pour sa famille, parce que finalement on a confiance et quelque part du plaisir dans le boulot parce que les relations ont changé avec les collaborateurs.

Et pourvu que ça dure!

Donc je voulais témoigner simplement vous voyez que partout en France, il y a des managers, des manageuses qui vivent la même chose et qui en mettant des petits pas, ça fonctionne sauf que là, c’était un peu la contrainte qui a créé cette nécessité de lâcher prise maintenant à eux qui connaissent et que ça marche.

Et finalement quand j’ai travaillé avec eux en entretien, j’ai demandé « comment tu as fait pour que ça fonctionne bien ? »

Et d’où cette prise de conscience de lâcher prise sur le comment et de mettre en place directement le management

Maintenant c’est à vous de jouer, ok si ce n’est pas encore le cas pour vous, si vous n’êtes pas encore membre dans la communauté de entrainer manager, je vous en prie allez-y cliquer sur un des liens qui se ballade quelque part ou rejoignez-nous en cliquant sur le lien juste en dessous pour vous abonner à la newsletter et puis surtout laissez-moi des commentaires, partagez avec nous, justement les mises en œuvre concrètes, les plans d’action concrets, de comment concret qui participent à vous rendre performant, heureux et donc qui donne du plaisir dans  votre job. A bientôt pour une nouvelle vidéo. Ciao bonne soirée

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *