Quels sont les enjeux à venir pour les leaders ?

PERFORMANCE – PLAISIR – EMPLOYABILITE

« Comment devenir un leader ? » (les 21 clés qui se cachent derrière la personnalité des leaders !!!) Inscrivez votre prénom et votre émail dans la barre située à droite de cette page ===> 

Quels sont les enjeux à venir pour les leaders ?

C’est la question à laquelle je vous propose de réfléchir ensemble, au moment où vous allez préparer  :

  • vos axes stratégiques pour l’année à venir, 
  • vos entretiens de fin d’année

Pour rester durablement performantes, les entreprises et leurs managers devront répondre à 8 enjeux !

  1. une quête se sens,enjeux
  2. une recherche de confiance au travers l’exemplarité des leaders,
  3. de l’écoute et de la remise en question, compétence incontournable du leader de demain
  4. une reconnaissance individuelle au sein d’une communauté choisie
  5. une recherche de convivialité et de bien être
  6. une volonté de s’exprimer et de participer à la prise de décision
  7. le développement des talents et de l’employabilité de chacun (attente renforcée par la prochaine réforme de la formation en France)
  8. l’implication du manager dans le rôle de formateur (former mieux)

entreprise revee des jeunesDans cette vidéo, je fais référence au livre, L’entreprise rêvée des jeunes (lien affilié) qui définit très bien ce que seront les enjeux auxquels les entreprises seront confrontées.

 

Pour accompagner les Femmes et les Hommes d’Entreprise à relever ces 8 défis, j’ai conçu des parcours managériaux progressifs, avec une méthode basée sur le partage d’expérience et du vécu de chacun.Ces parcours managériaux peuvent se décliner en Trainings collectifs et en Trainings individuels (coaching). Vous pourrez les découvrir dans les rubriques A2L Training et      A2L Coaching.

action nowCette semaine, je vous propose donc le défi suivant.

Prenez 15 minutes !

Auto-évaluez-vous sur ces 8 enjeux à l’aide d’une échelle de 1 à 10.

Faites ce travail pour vous-même en tant que manager ou pour vos équipes ou encore votre entreprise.

Choisissez alors 2 axes.

  1. L’un sur lequel vous êtes fort, et que vous souhaitez continuer à développer
  2. Un second qui correspond à un axe à renforcer
  3. Pour chacun de ces 2 axes, réfléchissez à des actions concrètes très très concrets.

Boussole leaderPour vous aider à trouver quelques pistes, vous pouvez vous inspirer du guide gratuit « Comment devenir un leader ? » (les 21 clés qui se cachent derrière la personnalité des leaders !!!) Inscrivez votre prénom et votre émail dans la barre située à droite de cette page ===>

 

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, à le diffuser autour de vous ou encore à appuyer sur le bouton j’aime de ma page facebook.

Bon entrainement, à la semaine prochaine.

Pour toute question, vous pouvez me joindre au 06 86 21 62 11,

M’envoyer un email à a2lconseilrh@gmail.com

Ou encore me contacter par Skype : a2lconseil

A bientôt !

Arnaud, Entraîneur de Managers

DSC_0348

Comment développer ses facultés mentales pour mieux manager ?

Bonjour et bienvenue dans ce nouvel article.

vivacité d'espritLa semaine dernière, nous avons parlé ensemble des bienfaits du sommeil et en particulier de la sieste pour bien récupérer et mieux manager. Vous avez été plus de 200 à lire cet article et à visionner la vidéo.

Je vous remercie pour votre fidélité, chaque semaine, vous êtes de plus en plus nombreux à rejoindre les entraînements.

Je vous invite à venir témoigner de votre expérience suite à la mise en pratique de la sieste en laissant un commentaire au bas de cette page.

Cette semaine, toujours en lien avec cette période estivale de vacances, j’ai choisi de vous parler de la manière d’améliorer vos facultés mentales pour mieux manager. Cela correspond à la loi 1 du livre  de John Médina « les 12 lois du cerveau »

Loi 1 : L’exercice physique développe vos facultés mentale

Loi 2 : Pour survivre le cerveau a évolué, lui aussi

Loi 3 : Chaque cerveau possède un câblage unique

Loi 4 : Nous ne prêtons pas attention à ce qui nous ennuie
Loi 5 : Répéter l’information pour vous en souvenir (mémoire à court terme)
Loi 6 : Se souvenir de répéter (mémoire à long terme)
Loi 7 : Bien dormir pour bien penser
Loi 8 : Les cerveaux stressés n’apprennent pas de la même manière
Loi 9 : Intégration sensorielle
Loi 10 : La vision l’emporte sur les autres sens
Loi 11 : Les cerveaux des hommes et des femmes sont différents
Loi 12 : Nous sommes des explorateurs nés

Constat

L’homme, depuis la nuit des temps n’a cessé de bouger pour s’adapter à son environnement, trouver à manger et survivre. Nous sommes tous issus de cette programmation . L’homme est fait pour marcher, près de 20 km par jour. Il lui fallait se déplacer pour se nourrir et chercher de la nourriture. Les paléontologues ne sont pas d’accord sur tout, mais le seul point sur lequel ils s’accordent est : « L’homme est fait pour bouger, le cerveau à besoin d’activité pour développer ses capacités intellectuelles. » C’est par ce ´il marchait pour s’adapter à son environnement que l’Homme a développé sa vivacité d’esprit, sa capacité à raisonner et à apprendre pour s’adapter à ses environnements. Or, notre société ne cessé de se sédentariser !!!

Les Bénéfices pour les managers

Le manager moderne à besoin de s’adapter à un environnement qui change beaucoup et très vite. Il a besoin :

  • d’apprendre vite et optimiser sa capacité à mémoriser

  • d’être en pleine capacité de ses moyens pour résoudre des problèmes,

  • de raisonner de manière juste et avec vivacité ( prises de décisions de plus en plus rapides…)

  • de maintenir un fort niveau d’attention dans un contexte d’ultra sollicitation ( mails, Informations, réunions,…)

pour améliorer vos capacités intellectuelles,

un bon conseil :  « bougez »

au moins 20 minutes par jour, chaque jour de la semaine

Quelques explications 

On sait avec preuves scientifiques à l’appui que :

  • L’activité physique permet de développer nos capacités cognitives.
  • Les capacités cognitives d’une personne physique sont meilleures et supérieures à celles d’un individu en moins bonne forme physique
  • Le cerveau est un gros consommateur d’énergie. Il a besoin d’oxygène et de Glucose. Bouger augmente l’afflux de sang vers le cerveau et lui permet ainsi de se ravitailler en énergie et d’éliminer les éléments toxiques.
  • L’activité stimule aussi le création de nouvelles connexions neuronales et entretien les connexions déjà existantes !

Deux questions reviennent alors souvent. Combien de temps faut il bouger et  à quelle fréquence ?

Il suffit de peu pour profiter des bienfaits.

30 minutes d’endurance 2 à 3 fois par semaine

 

Cependant, le programme idéal serait  d’y ajouter un petit programme de renforcement musculaire.

Le saviez-vous, pratiquer deux fois par semaine des exercices d’endurance suffisent à diminuer de 50% les risques de maladie de démence cénile et de 60% la maladie d’Alzheimer.

Témoignages

J’ai été très inspiré et marqué par mon grand père paternel.

Orphelin à l’âge de 6 ans, issu du fin fond de la Bretagne profonde, cet homme, vraie force de la nature, à été actif toute sa vie.

Parti de rien, il gardait les vaches dans les,champs, puis s’est enfuit de chez sa tante qui l’avait recueilli mais qui était méchante, le faisant dormir avec les cochons. Il devient ébéniste, suit la formation des compagnons du devoir du tour de France.

Il créé son atelier de fabrication de meuble au lendemain de la la seconde guerre, puis développe son activité. Son établissement prospère et devient une référence régionale.

Il a arrêté de travailler à 87 ans. Et jusqu’à la fin de sa vie, il aimait aller au fond de son jardin, dans son atelier qu’il avait reconstitué pour travailler le bois. Toute sa vie, il a été actif, il a bougé, il a développé des projets.

Ce que je retiens le plus de cet homme que j’ai admiré, c’est cette vivacité d’esprit, cet enthousiasme, cet esprit conquérant et cette énergie positive qu’il transmettait au travers son regard lumineux et entreprenant. Il s’en est allé un soir d’hiver à l’âge de 91 ans, à cause d’une stupide luxation de la hanche, mais avec toute sa tête (comme on dit chez moi)

J’en suis certain aujourd’hui, l’activité physique de mon grand père à été le carburant de son incroyable énergie et de son mental extra ordinaire.

Engagements et mise en action

vous l’avez donc compris, si vous souhaitez :

  • être plus performant intellectuellement

  • mieux vous adapter aux changements

  • vous prémunir contre les maladies

Mettez de l’exercice physique dans votre quotidien,

20 minutes par jour suffisent.

Par exemple aller chercher le pain à pied, en vélo, ou en trottinette.

Montez les escaliers plutôt que prendre l’ascenseur,

Faites une ballade digestive de 10 -20 minutes,

Descendez une ou deux stations plus tôt pour finir le chemin à pied….

Faites preuve d’imagination

d´autres choisiront un programme plus planifié

2 à 3 sorties par semaine de 30 mn pour travailler l’endurance, l’idéal étant d’y ajouter un peu de renforcement musculaire.

Pour celles et ceux qui sont delà sportifs, rappeler vous que trop d’activité génère de la fatigue psychique qui devient contre productive !!!

Un peu c’est bien, plus c’est mieux, trop ce n’est pas bon !

À vous de jouer !!!!

Si vous êtes en vacances, c’est très simple de commencer à mettre tout cela en place. Pour celles et ceux au bureau, utilisez votre environnement en privilégiant les déplacements à pied aux coup de tel, ou aux email à destination de collègues au bureau. Certaines personnes ont fait l’acquisition d’un podomètre timer qui permet de mesurer concrètement son activité et sa dépense énergétique quotidienne. Il n’ y a donc plus d’excuses !

Si cet article vous a intéressé, je vous invite à le partager avec votre entourage ainsi qu’en me laissant un commentaire.

La semaine prochaine, nous aborderons ensemble Loi 8 : Les cerveaux stressés n’apprennent pas de la même manière !

Bon entraînement

 

Mon défi : devenir votre entraîneur pendant 1 an !

Bonjour, voici maintenant un petit peu plus de 6 mois que j’ai créé « A2L conseil – entraîneur de managers » et j’ai eu l’envie de relever un défi, en lien avec mon activité et mes aspirations.
Mais avant d’aller plus, laissez-moi vous en dire un peu plus sur « qui je suis » et surtout pourquoi j’ai lancé cette activité.

Une carrière

J’ai commencé ma carrière de manager à l’âge de 24 ans. J’ai été patron de centre de profit à 27 ans, Responsable Ressources humaines à 29 ans, Directeur régional à 35 ans et DRH à 39 ans. J’ai connu dans ma carrière professionnel, des hauts et des bas tant sur le plan professionnel que personnel. J’ai eu des réussites, des succès, mes aussi des échecs et j’ai parfois douté.
Par exemple, j’ai vécu un divorce à 37 ans, en pleine prise de fonction, ce qui a eu pour conséquence, pendant quelques années de m’éloigner géographiquement de mes enfants et de devoir être un manager énergisant pour ses équipes tout en étant un homme devant reconstruire sa vie.
Pour autant, bien que cela puisse paraitre surprenant, j’ai toujours essayé d’en tirer des enseignements pour les transformer en opportunités. Et aujourd’hui à 43 ans, en pleine crise économique, je quitte mon confortable job de cadre dans un grand groupe international, pour lancer mon activité, et je vis avec mes enfants une semaine sur deux. Bref, comme le disait Coluche, « c’est l’histoire d’un mec… »

Donner du sens à ce que l’on fait

Tout au long de ces 20 ans d’expérience, j’ai su, inconsciemment que j’avais envie de transmettre aux autres ce que j’avais pu capitaliser en terme d’expérience en particulier autour de 4 axes :
  • un manager est seul, et cette solitude peut-être pesante
  • un manager, est un homme ou une femme qui a une vie personnelle à articuler avec une vie professionnelle
  • la vie d’un manager peut ou ne pas être « un long fleuve tranquille »
  • ce métier de manager, un peu comme le sport, est une école de la vie qui apprend l’humilité
De la même manière qu’il n’y a pas de formation pour devenir « parent », il n’y a pas véritablement de formation pour apprendre à devenir « manager ». On apprend souvent sur le tas, ou alors on apprend à mettre en œuvre des outils et processus managériaux.

Mon DÉFI

Je me suis donc lancé un défi : devenir votre entraîneur pendant 1 an. Cela veut dire que je vais écrire 1 article par semaine jusqu’au 13 juillet de l’année prochaine !!!
Dans ces articles, vous trouverez des ça marche, des erreurs à éviter, des outils concrets, des bonnes pratiques issus de mon expérience et de ma vision du métier de manager.
Pour chacun d’entre vous, les bénéfices seront
Efficacité, Authenticité, Sérénité & Performance

Ma méthode :  SMAP

  • Un peu de technique, mais pas trop = SIMPLICITÉ
  • Du concret et du pragmatisme = MÉTHODE
  • Beaucoup d’entraînement = ACTION
  • Des bénéfices et des résultats concrets = PROGRÈS
Pour réaliser ce défi ambitieux et pour mieux répondre à vos besoins. J’ai besoin de votre aide. Je vous invite donc, dans la partie commentaire ci-dessous, à me faire part de vos souhaits de thématiques et de sujets.
Je vous donne donc RDV dès la semaine prochaine pour le premier article.
En attendant, c’est à vous de jouer !